dimanche 16 août 2009

Vélo vintage / vintage bike

Apparemment, je suis l'heureux possesseur du vélo qui valait trois milliards.

1. Il a été reconstruit de toutes pièces par la technologie moderne. En clair : il serait fait de plusieurs vélos. Le guidon, en tout cas, est plus récent que le reste.
2. Certaines de ces pièces vaudraient assez cher aux yeux des connaisseurs.

Donc, comme je ne m'en sers jamais (il roule bien mais j'en ai un autre, voir ci-dessous), je le mets en vente. A un prix encore indéterminé.




A. Borne : pas trouvé. Peut-être le revendeur ?



Campagnolo (ça j'ai trouvé facile : http://www.campagnolo.com) : fabriquant de certaines parties métalliques du vélo, apparemment de qualité mirifique.

Cinelli + Unicanitor : la selle.


Mystère.


Mafac (http://en.wikipedia.org/wiki/Mafac, http://www.sheldonbrown.com/harris/mafac.html) : les freins. Super chouettes, m'a-t-on dit.

Universal Mod. 61 (http://www.classicrendezvous.com/Italy/Universal/Universal.htm) :
les freins. Oui, ça fait deux systèmes de frein. Je ne comprends pas non plus.


B Carre : probablement Bernard Carré, un ancien fabricant apparemment assez connu.

Campagnolo + B. Carre

Share/Bookmark

Aucun commentaire:

 
Mto La Grand Combe