mardi 13 décembre 2016

Deux billets de train, à trente ans d'écart



 
Deux constatations :

1. En 2016 on économise sur le papier : j'aime.

2. En 1986 un billet non composté restait valide pendant deux mois. Désormais, c'est à utiliser le jour même sinon c'est perdu. J’aime moins.

3. Voyez-vous d'autres différences ?



Share/Bookmark

jeudi 8 décembre 2016

La bise à tonton : un article de la Voix du Nord


Bonjour !


Voici l'article en question :
Cyclisme - Grand Prix de Lillers : et la bise à tonton !


Connaissez-vous cette expression ? Moi pas.




Share/Bookmark

mardi 6 décembre 2016

Et bim





Share/Bookmark

mercredi 30 novembre 2016

La bière Bogue


En voilà, une bière dégueu !


Bière Bogue, la bière à foutre aux gogues.







Share/Bookmark

mardi 29 novembre 2016

Photos du jour








Share/Bookmark

lundi 7 novembre 2016

Le Monde des A


Voici deux enseignes vues place des Abbesses, à Paris. On notera que le A de la librairie part à gauche et fleurit, alors que celui de la banque part à droite. 

Fleurissez, les amis : lisez des livres.  :)




Share/Bookmark

mercredi 2 novembre 2016

Un objet-mystère


Bonjour !

J'ai trouvé cet objet en faisant des fouilles archéologiques, au fond d'un jardin. C'est en métal léger (alu ?), apparemment inoxydable, et ça tient dans la main. J'avais ma petite idée mais certains détails me chiffonnent. Avez-vous une piste ?








Share/Bookmark

mardi 1 novembre 2016

Tonton en a une grosse.



De clé USB.


Hey, what did you expect?






Share/Bookmark

lundi 24 octobre 2016

Patate douce





Share/Bookmark

dimanche 23 octobre 2016

Days Of Pearly Spencer



Voilà une chanson qui fait « toc toc » à la porte de mes souvenirs d'enfance. Ce fut le seul gros succès de David McWilliams. Et encore, cette face B a failli passer inaperçue ! Son succès en France est dû à... Gérard Klein

Histoire et vidéos de reprises :

Share/Bookmark

samedi 22 octobre 2016

De l'autre côté du hublot



Bonjour ! Aujourd'hui : recyclage.

Je crois que je vous avais déjà signalé ce petit truc mais tant pis, le revoici : aux encombrants, si vous voyez une machine à laver avec hublot, vous pouvez assez facilement casser-détacher la porte (avec le hublot). Après il suffit de détacher le plastique qui l'entoure, puis le joint en caoutchouc. Nettoyez et obtenez un grand saladier, ou vide-poche.










Share/Bookmark

vendredi 21 octobre 2016

Aigues-Mortes, c'est plus comme avant.









(Avant :

http://img.over-blog-kiwi.com/0/11/84/90/201310/ob_796449_salins-aigues-mortes-1-32.jpg
)

Share/Bookmark

dimanche 16 octobre 2016

L'automne, des tonnes d'eau


Les glaciers de la rue Rédarès qui ferment,

une météo cataclysmique

non, vraiment, il ne fait pas un temps à mettre un clebs dehors.




Share/Bookmark

jeudi 13 octobre 2016

Douceurs





Share/Bookmark

jeudi 6 octobre 2016

La mort c'est la mort, et le distome a deux suçoirs.





Share/Bookmark

vendredi 30 septembre 2016

Fleur de bitume : sur le trottoir ça compte aussi.





Share/Bookmark

mercredi 28 septembre 2016

Invulnérable, Superman ?




Pas sa mug, en tout cas.
Voilà ce que c'est de régler la télé, jouer avec le chien et poser sa mug en même temps.



Share/Bookmark

dimanche 18 septembre 2016

Coucher du jour


Avec ou sans voile, au choix.






Share/Bookmark

jeudi 15 septembre 2016

Au Boucanet ce soir après l'orage

Pardon pour la qualité : il pleuvait alors je n'ai pris qu'un téléphone.




video

video


video



Share/Bookmark

mardi 13 septembre 2016

Les leucoproctes sont sur la plage !



http://94.23.216.96/datavip/medias/0810/fifine49-vip-blog-com-138768bronzage_maillot.jpg


Leucoprocte : « Qui a le derrière blanc. ». J'ai trouvé ce mot merveilleux ici :


Mais de quel ouvrage est tirée cette page ? D'un dictionnaire vénérable dont j'ai récemment fait l'acquisition. Je vous en parlerai peut-être.




Share/Bookmark

lundi 15 août 2016

Comment abattre un palmier ?


On enlève les branches et quand il ne reste que le tronc, on part du haut et on coupe des tronçons.





Share/Bookmark

jeudi 11 août 2016

Licence poétique : une rue de Mauguio


L'autre jour, je me promenais dans Mauguio quand j'ai vu cette plaque :



Deux infos vite fait :

1.

Le mot « poète » s'écrit comme je viens de le taper. À une époque on mettait un
tréma (*), mais pas d'accent circonflexe.

On a donc ici une faute, pas dans un texto d'adolescent mais sur une plaque de nom de résidence. Ah là là.



Note : sur le site de la ville il n'y a pas de faute.



2.

La
licence poétique, c'est la « Faculté laissée au poète d'utiliser une forme, une construction, une prosodie, une prononciation qui n'est pas conforme à l'usage habituel ; son résultat [...]."


Ici on a plutôt une licence orthographique, mais j'ai trouvé assez drôle qu'il y ait justement une
licence « poétique » dans le nom d'une résidence qui célèbre les poètes.

(À lire je ne pense pas que ce soit si drôle mais eh, hein, le billet est déjà presque tout rédigé alors faut pas gâcher : je publie.)



À part ça, j'ai vu ce bâtiment à la jolie façade, le théâtre Bassaget, dont le graphisme m'a rappelé certains anciens timbres-postes. Au pif j'aurais dit années 1940, mais apparemment
c'est 1933.




 

C'est tout pour aujourd'hui. Bye, la bise. :)
T.



(*) Comme dans cette définition extraite du Littré :

« Licences poétiques, libertés que les poëtes se donnent dans leurs vers contre les règles ordinaires de la langue. » (http://www.littre.org/definition/po%C3%A9tique)


Ou ici, avec la date en prime :

« poëte \pɔ.ɛt\ masculin
(Vieilli) (Désuet) Ancienne orthographe de poète jusqu’en 1878. » (https://fr.wiktionary.org/wiki/po%C3%ABte)

Share/Bookmark

mercredi 10 août 2016

Ciel d'hier


Ce type de ciel, où le soleil est une petite tache toute faiblarde, me fait toujours penser à cette chanson de The Police :
http://www.dailymotion.com/video/x16p2xa_the-police-invisible-sun_music






Share/Bookmark

dimanche 24 juillet 2016

Balade au Grau du Roi


Petite balade sympa, il y a deux ou trois jours. On a commencé au bois et poursuivi sur la plage.

Une méduse géante ! Il y a en a parfois qui s’échouent ici.

Celle-ci a bouffé un jogger ; c'est vous dire l'appétit du bestiau.


Et bim : y a une nouvelle chaise d'observation sur la plage du Boucanet, près des Aigues Marines. Je n'étais pas au courant. Dans cette ville ils font tout sans consulter Tonton, c'est n'importe quoi.


Je la trouve jolie. Mais regardons une photo prise en automne 2014, au même endroit, pour voir s'il y avait un intérêt à dépenser quelques milliers (?) d'euros :
(Je pose la question parce que la dernière fois que je suis allé à la bibliothèque du Grau, il n'y avait pas un dictionnaire à disposition.)



Côté esthétique, chacun ses goûts donc passons. Côté pratique, je vois trois choses.

1. Pour la nouvelle chaise on a pensé au confort de l'observateur (emplacement pour une bouteille, jambes étendues), mais pas à sa santé : absence de toit et donc de protection contre le soleil.

2. L'ancienne chaise est clairement une chaise pour surveiller, pas pour s'endormir. La nouvelle...   :)

3. On a enlevé la possibilité de grimper sur la chaise en l'absence du surveillant, ce qui était pourtant bien pratique pour faire des photos de la mer.

Je trouve ça dommage. Il s'agit peut-être d'éviter les accidents, mais si on continue nous serons bientôt tous consignés chez nous, avec du rembourrage partout.Un imbécile ou un imprudent trouvera toujours le moyen d'avoir un accident. Il est injuste de pénaliser tous les autres pour protéger ces quelques imprudents.

  

Share/Bookmark

samedi 23 juillet 2016

Grau du Roi : abrivado du 11 juin 2016



Pour une fois, j'étais mal placé pour voir les jouteurs mais bien placé pour écouter la musique : assis juste derrière les musiciens (merci la Dom !).
J'en ai bien profité et j'ai appris qu'il existait un "caito du Grau du Roi", que j'ai photographié pour les mélomanes parmi vous :
 



Juste après, il y a eu l'abrivado. J'en dirai plus sur cette manifestation taurine quand je publierai mes photos sur l'abrivado de mars dernier.
Pour la première fois je me suis mis un petit peu en danger, assis au bord de la route. Prêt à rouler-bouler du bon côté de la corde, mais quand même, ça fait son petit effet.

Share/Bookmark
 
Mto La Grand Combe