jeudi 20 août 2009

Nouvelles réfrigérantes

ÉPISODE PRÉCÉDENT

Après quelques errances cyclistes, qui auront au moins donné une balade et quelques photos, on a fini par se rabattre sur une grande enseigne. Premier prix modéré, livraison (4 étages sans ascenseur) gratuite et S.A.V. bien-bien (au fait, la garantie du frigo mort a expiré en mai dernier ; ballot, hein ?). Je m'en tire pour 159 euros. La leçon est chère, mais je m'attendais à pire. Sauf péripétie de livraison (lundi), je crois qu'on peut dire qu'ainsi s'achève la fabuleuse histoire du freezer perforé. Merci de l'avoir lue, allez en paix.

De mon côté j'hésite entre aller à cette chouette fête d'annif et rester dans ma cahute, car je crois que je viens de manger un truc pas frais et j'ai l'estomac quelque peu chaviré.
Je vais me faire un petit thym chaud, tiens.


Share/Bookmark

2 commentaires:

Pauline a dit…

Si ça peut te rassurer, plein de gens font cette connerie, je crois que c'est un classique.

Tonton a dit…

Oui, oui, merci, mais je suis censé apprendre à contrôler mes coups et là j'ai tapé à côté. Bon, j'ignorais que dans cette cloison toute fine (2 mm), qui semble ne servir que de support pour la bouffe, il y avait du gaz. J'aurais fait plus attention.

Comme j'ai dit, c'est une leçon chère. Mais bien retenue. :)
Pour les frigos, en tout cas...

 
Mto La Grand Combe