mercredi 5 mai 2010

Elle ne peut plus l'enlever : ça pique.

Oui : j'intronise les titres mystérieux et titillants.

Bon alors, mes vacances : elles étaient choupeur, mais seraient trop longues à raconter en une seule fois. Donc je procéderai par bribes. Par exemple, ce week-end je vous raconterai une certaine partie de pétanque, où les dieux eux-mêmes bénirent mes boules.
... Hou, c'est froid l'eau bénite.

Bref. L'autre jour, donc, dans le beau village de Villeneuve les Avignon, je déambulais le nez levé (hello darling). Quand soudain....



Share/Bookmark
Enregistrer un commentaire
 
Mto La Grand Combe