jeudi 15 octobre 2009

Maladie à la mode


Je n'ai aucune opinion définie, et vous invite à vous faire la vôtre.

http://www.syndicat-infirmier.com/Vaccination-H1N1-mefiance-des.html



Share/Bookmark

10 commentaires:

bulle a dit…

On a tellement entendu parler de cette grippe tous les jours depuis des mois de façon alarmiste que ça n'a plus rien de crédible au vu de ce qui se passe finalement.
A priori, la grippe normale est plus dangeureuse mais il va falloir écouler un max de vaccins H1N1 sinon les labos vont perdre de l'argent. Peut-être que c'est utile pour certains mais bcp en doute...
A l'école, on a des consignes d'hygiène strictes mais comment veux-tu apprendre à un enfant de 3 ans à tousser dans son coude alors qu'il sait à peine se moucher???

Tonton a dit…

C'est plus facile, quand même, non ?

Se moucher c'est assez technique, mine de rien.

Chonchon a dit…

Je n'ai pas le temps de lire ton lien plus qu'en diagonale (ah ben c'est sérieux !), mais voici juste quelques arguments pour le vaccin donnés par la pédiatre de ma nièce asmathique de 4 ans. Elle a conseillé que cette dernière reçoive les 2 vaccins, à cause de son asthme, bien sûr.
Elle a nuancé les craintes dont on entend beaucoup parler en disant que :
a) le vaccin a été utilisé l'hiver dernier en Australie, et il ne semble pas y avoir eu de problèmes, on a donc quand même un peu de recul.
b) même si H1N1 est moins "méchante", comme elle est très contagieuse, toutes les personnes fragiles, ou "à risque", ne seront pas mécontentes que la majorité soit vaccinée et évite de la leur refiler.

Ces arguments font réfléchir, je trouve. Mais ça n'empêche pas de militer pour une certaine mesure, je suis d'accord, et je ne me fais pas d'illusion sur les intentions des labos pharmaceutiques et de certains gouvernants, sans tomber dans la paranoïa (j'ai reçu de ces chaînes de mails, dernièrement, au secours).
J'ai aussi du mal à me forger une opinion... du coup je suis contente de ne pas être "à risque" ;-))
Je le sens bien, que Tonton va squeezer la moitié de ce commentaire.

Tonton a dit…

Ah ben non. Quand je marque "débat", c'est qu'on peut y aller. :)

Merci !

Julie a dit…

Pour le vaccin: les risques des vaccins enpoisonneurs sont limités et la moitié du temps, relèvent plus du fantasme relayé par internet (j'ai vu des parents refuser de faire vacciner les enfants au BCG parce "qu'en fait, ce sont les labos qui nous font croire, et j'ai vu qu'une femme est morte...").

Re-pour le vaccin: de toutes façons, quand on vaccine, c 'est une question de santé publique, pas seulement de soi perso!!!!
si on n'est pas asthmatique, on ne se vaccine pas parce qu'on ne risque pas d'en mourir? bravo, on peut contaminer les autres, dont les fragiles: le vaccin c'est du civisme. Et en portant le virus, on lui fait une niche, il va pouvoir grandir et muter plus facilement: c'est comme ça, en faisant se côtoyer personnes vaccinées et non vaccinées, qu'on "crée" des souches résistantes.

"Contre" le vaccin: pas contre le vaccin, contre les mesures démesurées prises: les labos ne perdront rien, l'état a acheté à l'avance des stocks à de tels prix que ça fait mal. Avant même de savoir si une ou deux doses seront nécessaires; mais on a acheté deux doses.

Tonton a dit…

Cool, des infos. Merci !

bulle a dit…

Oui, c'est plus difficile de se moucher. Tous ne savent pas où est leur coude (ok, on leur a montré le geste) et puis il faut avoir le réflexe de le faire. Il faut aussi que les parents montrent à leurs enfants comment se laver les mains...même si on doit aussi leur apprendre à l'école.

Merci Julie d'avoir éclairé ma lanterne!

Julie a dit…

C'est amusant, maintenant, nos gamins se lavent les mains!
Ça faisait longtemps que ça n'existait plus ça.
Et ils ne laissent pas traîner de kleenex! ils comprennent pourquoi!

Le clin d'œil malin du jour: si vous voulez vous faire de l'argent, fabriquez des solutions hydroalcooliques.

fsx999 a dit…

perso, mon médecin m'a dit deux choses : à titre personnel de ne pas me vaciner : trop de risque (même s'ils sont faibles) pour trop peu de bénéfice (au pire attrapé une grippe).
à titre de santé publique, de me vaciner pour justement limiter la transmission : ça c'est les conseils officiels au médecin. Mais officieusement, une personne à risque doit se vaciner, c'est pas à moi de risquer un truc pour elle.
Avant que tout le monde dise que je suis un monstre égoiste : si je me vaccine et pas la personne, il suffit qu'elle croise une seule et unique personne non vacinée pour l'attraper. Si elle se vaccine : par de risque pour elle et moi je me débrouille

Tonton a dit…

Absolument.

 
Mto La Grand Combe