lundi 12 octobre 2009

Deux expressions : « de concert » et « de conserve »

Chers lecteurs, bonjour !

Aujourd'hui ce blog reprend sa mission première, qui est... complètement non identifiée, mais ne consiste certainement pas à vous raconter ma vie quotidienne.

Aujourd'hui, un peu de français.
Vous avez toujours connu, de loin, les expressions « de concert » et « de conserve », mais ne les utilisez jamais de peur de vous tromper. Un peu comme on salue son voisin parce qu'il a l'air sympa, mais ne l'aborde pas de peur de ne rien avoir à lui dire.

Comme je vous comprends. Pas au niveau de la peur, hein. Au niveau de la volonté de bien faire. Pas de panique. Tel un ange de lumière plongeant gaillardement au fond de l'abysse chercher un petit chaton apeuré et miaulant de façon tout à fait attendrissante, Tonton va vous sortir de l'obscurité.

Dans les deux expressions, il y a l'idée d'être ensemble. Mais dans un cas c'est concret, dans l'autre c'est abstrait. Je m'explique.

« De conserve » signifie « ensemble », mais de façon concrète.
Exemple : Nous sommes allés à la plage de conserve.

« De concert » signifie « ensemble », mais de façon pas forcément concrète.
Exemple : le gouvernement et les syndicats ont agi de concert, de façon à bien enculer profond les travailleurs.

On voit bien ici qu'il n'y a pas besoin d'être physiquement ensemble pour faire quelque chose de concert, alors que voyager de conserve implique bel et bien une certaine proximité physique.

Notons qu'on peut très bien aller au concert de conserve... Mais je sens que je vous perds. Je ne pousse pas plus loin, vous avez déjà beaucoup donné. Allez vous étendre quelques minutes.



Share/Bookmark
Enregistrer un commentaire
 
Mto La Grand Combe