vendredi 11 juin 2010

Cycle visqueux



1.
Parfois, on retrouve des dinosaures conservés dans le bitume. Ils sont restés englués dans une mare (de bitume) et hop : fossilisés. L'accident bête.

2.
Les oiseaux descendent des dinosaures.

3.
Ce pélican s'est englué dans du pétrole, substance proche du bitume (http://fr.wikipedia.org/wiki/Bitume).

4.
Mais cette fois, ce n'est pas un accident. C'est de la négligence. Et même pas de la négligence du pélican : celle d'une autre espèce. Les ancêtres de ce volatile ont déjà bien souffert du bitume et bing, des millions d'années après ça recommence.

5.
Les pélicans sont des animaux malchanceux. S'être fait chier à évoluer du lézard à l'oiseau pour finalement crever comme grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-papy (et j'en laisse), c'est pas de bol.

5.
La vie d'un pélican, parfois c'est vraiment patrole.

6.
Boycottez BP.



Share/Bookmark

10 commentaires:

SOULEX a dit…

Merci Tonton pour cette analyse evolutioniste. Cette triste photo me fait penser à l'encre Pelican. Je sais j'ai l'esprit tordu.
La BP de BP nous l'enfonce BP.

isa a dit…

Les responsables, moi je les enverrais systématiquement participer pendant des années à la reconstruction/ au nettoyage (comme on fait parfois pour ceux qui ont provoqué un grave accident de la route). Les peines de prison ou les amendes ne suffisent pas.
Ces accidents qui pourraient être largement prévenus me révoltent.
Et tant de temps pour colmater une fuite... Honte sur eux.

isa a dit…

Faudrait leur faire bouffer du pélican :)

Tonton a dit…

Soulex :
Je n'ai pas (encore) trouvé le premier BP, mais le 3e m'a plu. Bien joué et merci !

Isa :
Oui. Je crois qu'il n'y aura même pas de peine de prison.
Et je serai beaucoup plus sévère que toi. Car au vu des dégâts, mon empathie disparaît. Les coupables consacreraient toutes leurs ressources, financières et autres, à réparer. Toute leur vie s'il le faut. Les jours où ils flanchent, ou se rebellent, on sort du freezer géant les tonnes d'animaux mazoutés qu'on y aurait mis exprès pour ça. On les dégèle un peu, et on enferme les coupables avec, bien serrées contre les cadavres. Quand ils frappent à la porte, c'est qu'ils sont prêt à re-bosser.

SOULEX a dit…

le premier BP était Bande de Porcs ou autre quolibet haineux

isa a dit…

Putain de Bordel ! oui ! et parfois on attend avant d'ouvrir la porte ! (Tonton excusera ici mes propos de charretière, mais ça vient du coeur)

Chonchon a dit…

Rien à ajouter ; c'est à gerber, d'imaginer le fric qu'ils se font, pour pouvoir encore envisager de payer des dividendes à leurs actionnaires malgré tout le fric que le colmatage de la fuite leur coûte déjà. Fric qu'ils se font en polluant déjà au quotidien depuis des années, de façon moins visible mais bien réelle.

Tonton a dit…

Bon, je nous sens mûrs. On dort un coup, et réunion demain matin pour formation d'un escadron de la mort.
A dos de pélicans.

Dedieu, j'ai une de ces envies de Pelforth, d'un coup !

baldo a dit…

Bon, je vois qu'on est en présence d'une bonne petite bande de terroristes en herbe... moi j'appelle les flics.

Tonton a dit…

Ça c'est un bon Français, ça.

 
Mto La Grand Combe