lundi 30 novembre 2015

Rassemblement pour l'environnement, à Montpellier, 29 novembre 2015

Je n'avais pas prévu d'y aller, car brûler une heure de carburant pour montrer mon attachement à l'écologie, ça me paraissait contradictoire.
Mais quand j'ai su que plein de manifs étaient interdites, ça devenait un acte citoyen d'aller désobéir. J'y suis donc allé, avec la Reine de la forêt. Elle s'est bien comportée (c'était sa première manif), surtout pendant la chaîne humaine où elle nous suivait sans laisse (bien sûr, car j'avais les mains prises).



Il y a eu un cortège (alors qu'on ne devait pas bouger), de la Comédie à la Préfecture + retour, mais la police a été cool. Il faut le dire quand ça arrive.

Voilà. J'espère que vous vous rendez compte que les décisions (ou l'absence de décisions) qui ressortiront de COP 21 auront mille fois plus de conséquences concrètes sur nos vies que les événements avec lesquels les médias vous assomment depuis deux semaines.

Ici j'enchaînais avec une diatribe assez violente, mais réflexion faite, je ne crois pas que ça serait utile. Et après tout, ce que je pense de l'importance à accorder à ces pauvres types (*) , je l'ai déjà écrit ici :
http://la-bise.blogspot.fr/2015/11/allez-gorille.html

Donc : fin du billet. Bye.  :)









(*) Je ne parle pas du gouvernement, ni des médias, ni des concitoyens qui gobent tout, ni des flics qui remplacent avec brio les terroristes, mais bien des terroristes eux-mêmes.


 


Share/Bookmark

Aucun commentaire:

 
Mto La Grand Combe