lundi 11 novembre 2013

Un soldat, un connu

Lui c'est Captain America. C'est un soldat, un connu.


Bon, ça c'est fait. Maintenant je voudrais partager une découverte avec vous. J'ai découvert, aujourd'hui seulement, que j'étais contre les jours fériés.

Ce matin j'ai voulu poster du courrier et déposer un chèque à ma banque : pas possible, c'est férié.

Toujours ce matin, trois boulangeries sur les quatre de mon quartier sont fermées. Laquelle reste ouverte ? Celle où l'on trouve du pain médiocre. Et en plus il y avait la queue, comme le montre la photo ci-dessous.


Et tout ça pour quoi ? Pour célébrer le fait qu'en 1918 un traité de paix a été signé, qui a mis fin à la Première guerre mondiale.

Je ne vois vraiment, mais vraiment pas le rapport. La fin de la guerre ça veut dire que les activités normales peuvent redémarrer, non ?

Paralyser toute une partie des activités d'un pays, ça n'aide pas, au contraire. Et ça ne ramène pas les poilus stupidement morts à l'époque. Quant au devoir de mémoire, on pourrait l'accomplir sans que le 11 novembre soit férié. D'ailleurs, le devoir de mémoire, hein... L'extrême droite se porte bien, il me semble, malgré toute l'info disponible sur la 2e guerre mondiale, le nazisme, comment c'est monté petit à petit en focalisant le mécontentement des maléduqués sur un groupe en particulier, etc. Si nous retenions les leçons de l'histoire, ça se saurait.

Je propose qu'on supprime tous les jours fériés (J'en compte 11, et vous ?). Oui, même Noël. Et que pour compenser la "perte" de repos des braves Français si travailleurs et donc fatigués, on ajoute le nombre correspondant de jours de congés. Donc de 5 semaines on passerait à 6, par exemple. On aurait ainsi le même temps de repos, sans la paralysie.

 





Share/Bookmark

8 commentaires:

Bise a dit…

11 jours c'est 7 jours plus 4, ça ferait donc 7 semaines et demi de congés. C'est encore mieux.

Bise a dit…

6 et demi je voulais dire… Et j'arrondirais à 7 :) parce que 7 c'est un bon chiffre.

Tonton a dit…

Va pour 7 semaines de congés, et donc 45 semaines de vrai travail bien "plein" et productif, sans rythme cassé pour des raisons débiles et/ou religieuses (on est une nation laïque, oui ou merde ?).

Des voix contre ?

karine a dit…

je n'ai pas beaucoup réfléchi à la question jusqu'ici (merci tonton, de me faire réfléchir), mais ton raisonnement se tient. en particulier pour les jours fériés liés à la religion (catholique, toujours). comme tu le dis, on est censés être dans un pays laïque. donc je ne vois pas bien pourquoi le pays entier arrêterait de bosser pour noël, pâques, l'ascension, la pentecôte, l'assomption...

SOULEX a dit…

11 en France de l'intérieur (comme y disent) et 13 en Alsace (26 Dec et Vendredi saint en plus). Comme quoi c'est l'Alsace qui pose encore problème! Non je déconne.
Toi Tonton tu voudrais supprimer tous les jours fériés? Même le 1er mai!
Pour la laïcité OK supprimons les jours fériés à connotations religieuses et remplaçons les par d'autres plus judicieux.
Je proposerais le 1er Avril pour avoir le temps de faire des blagues, un certain jour de Juin pour des raisons personnelles totalement égocentrique, le 21 Décembre car c'est le solstice d'hiver et que les jours augmentent enfin à nouveau, le 22 juin car on peut profiter pleinement de la fête de la musique et enfin le premier jour de neige car on a tous des âmes d'enfant (désolé pour les gens du Sud ils l'auront pas souvent celui-là).
Moi je suis pour les jours fériés. Non à l'efficacité et à la rentabilité maximale.

PS: Vouloir aller déposer un chèque à la banque un Lundi c'est possible ça? Je croyais qu'elles étaient fermée le Lundi ?

Tonton a dit…

Oui, à la Poste c'est ouvert le lundi.

Merci pour tes propositions. :)

Tonton a dit…

Quoi : tous les boulangers, tous en vacances en même temps pendant 7 semaines ? S'ils veulent gagner de l'argent, ils continueront à fonctionner par "rotation", quartier par quartier.

Ou alors je n'ai pas compris ta remarque. Je parle de supprimer les jours fériés (et de les remplacer, par pure bonté pour ces fainéants de Français, par des congés que chacun prend comme il peut/veut, au lieu d'être obligés, TOUS EN MÊME TEMPS, ne ne pas travailler et de ne pouvoir utiliser que très peu de services/commerces.

Tonton a dit…

Le comm' ci-dessus est devenu obsolète, mais je n'arrive pas à le supprimer.
Ah, on est peu de chose.

 
Mto La Grand Combe