mercredi 30 juin 2010

Field of battle: hope blooms.

Ma plantounette est toujours assiégée.


Mais elle lutte pour sa survie...

Et me rallie à son panache blanc.


Une autre de mes pensionnaires, elle, n'a pas l'ombre d'un parasite sur les tiges. Trop de poils aux pattes, ça les gêne. :)
Share/Bookmark

Ah ben zut, alors.

J'ai vraiment pas de chatte.

Qui connaît les Sept Consignes ?


 
Share/Bookmark

mardi 29 juin 2010

Dictionnaire d'orthographe et expression écrite


Si vous avez chez vous le dico situé à gauche de la photo, attention : désormais c'est un collector. Il a été remplacé par celui de droite. Qui contient lui aussi 70 000 mots, apparemment, mais sans les chouettes fiches récapitulatives.
... En fait je crois que le vendeur de la Fnac voulait juste se débarrasser de moi en me disant que le dico original était épuisé, parce que je vois le vois en vente sur internet. Y compris sur le site de la Fnac.

Pauvre type, va.
Share/Bookmark

Ma coriandre a des morpions !

Aaaaah !

Saloperies, va.
Isa, que dois-je faire ? En barbouiller mes empreintes digitales ? Les rééduquer ?


 
Share/Bookmark

samedi 26 juin 2010

Trésor


Encore mieux que le berger allemand qui hoche la tête ?


 
Share/Bookmark

vendredi 25 juin 2010

Qu'est-ce que c'est ?




Des fusilli marins.




Share/Bookmark

La chanson des foufounas

video

Hélas, le choc initial m'a fait oublier de dégainer à temps ; on n'a pas toute la chanson. Combien de chefs d'oeuvre ont été ainsi perdus à jamais ?


 
Share/Bookmark

jeudi 24 juin 2010

Choix ?


On s'arrête, on médite.

Share/Bookmark

mercredi 23 juin 2010

Tonton mérite son nom

Récemment, j'ai été mis en présence d'enfants. Des vrais. Qui rient, crient, pètent et bavent.

En cheminant, peu avant d'arriver à leur biotope, je me sentais un peu comme un poulpe de laboratoire devant un énième "test du bocal à ouvrir, cette fois sans les tentacules".

Je m'explique. Tonton n'a pas eu d'enfants dans son entourage immédiat depuis environ vingt ans. Il n'a donc quasiment aucune expérience, aucun précédent sur lequel s'appuyer. Si ce n'est sa propre expérience d'enfant, qui ne sert à rien puisque le rapport est désormais inversé. Une certaine appréhension m'habitait donc au moment de toquer à la porte.

Eh bien, en un mot comme en cent : ça s'est bien passé. L'enfant est un petit animal fantasque, qui gambade et tournicote de partout, mais assez inoffensif dans l'ensemble. Il regarde des dessins animés, comme tout un chacun. Avec son t-shirt sur la tête, comme...

Bon, j'avais prévenu : fantasques.
Ça, c'est de leur côté. Du mien... j'ai presque envie de dire, R.A.S., tellement les choses ont été paisibles. L'un des deux bambins est "grand", et donc parle l'adulte presque couramment. Fastoche. Il aime regarder moult fois son film préféré (mais IL PARLE PENDANT LE FILM), manger des chips et faire des batailles de coussin. Un mec normal, quoi, le rut en moins.

L'autre, encore un bébé (*), est tellement angélique que ça fait presque mal aux yeux, et que le coeur reste incrédule. Il ne fait quasi que gazouiller (re- *). Qu'à cela ne tienne : je fais semblant de comprendre, je réponds en anglais et dans la confusion ainsi créée, je lui pique de la pâte à modeler, voir ci-dessous. Re-fastoche. Quand il s'aperçoit de l'arnaque je lui sors un proverbe en espagnol. Ecoeuré, il cesse de m'adresser la parole pendant au moins... oh... une minute. C'est long, pour eux.
Blague à part : on peut répondre ce qu'on veut tant qu'on sourit.
Vous remarquerez que je me fais déjà à mon éventuel rôle de pédagogue : je n'ai pas fait de grosse teub à mon bonhomme.
Oui c'est un bonhomme, tas de mauvais plaisants. Va t'en faire un bonhomme correct tout en appuyant sur la presse à boudin de l'autre main et en parlant anglais, toi. Tu verras si c'est facile.

Bon. Sérieusement, c'était bien. Je me suis surpris à être calme, pas stressé du tout. Il suffit de répondre le plus clairement possible aux demandes (comme quand je parle à des étudiants, sauf que pour eux j'utilise des mots plus simples), d'être disponible et de ne pas abîmer ses interlocuteurs. Car oui, les enfants c'est rien que des chochotes. Le moindre enthousiasme excessif pendant la bataille de coussins, et c'est les larmes (sale cafteur).

Ah zut, je re-blague. J'ai du mal à vous en parler sérieusement, de cette entrevue. D'abord parce que ce support-ci s'y prête peu, et puis... pas envie d'être trop sérieux ou de creuser trop profond tout de suite, peut-être.

Info : pour interagir avec l'enfant, il suffit de beaucoup diminuer son degré d'exigence habituel, aussi bien pour la conversation que pour le contenu des activités. Donc, être patient.
La patience, moi, j'étais aux gogues quand ils l'ont distribuée. Pourtant, pour cette première fois du moins, ça n'a pas posé de problème. Je n'ai pas bronché, même quand môssieur "t-shirt sur la tête" m'a dit que mes chaussures avaient des talons de fille. Ni quand il a cafté pour le truc du coussin (même pas vrai, en plus). Ni quand il n'a pas fini ses pâtes, servies par mézigue en personne. Tonton est bonne pâte.

A modeler. Mais pas de triomphalisme! Si je ne me suis ni ennuyé ni énervé, c'est peut-être parce qu'ils ont été très sages, bicoze tout nouveau tout beau. Donc : à suivre.

Je fourmille de choses incongrues à leur enseigner. Ooooh, what fun. :)





(*) Ah oui : j'ai décidé de changer les appellations diverses données aux petits d'hommes,
appellations trop complexes à mon goût. Notez :
- Un bébé est un humain fort jeune, qui ne sait pas encore parler.
- Un enfant est un humain fort jeune, mais qui sait parler.

Tout le reste, à la poubelle. C'est de la déco. Qu'il marche ou pas, l'enfant, on s'en fout. Une girafe marche, mais ne sera jamais qualifiée pour être un humain, s'pas ? Un humain paralytique, mais qui parle (ou écrit, chipotez pas), reste un humain à 100%. Une girafe qui parlerait... devrait se présenter devant Tonton pour qu'il se pince, mais a priori recevrait le titre d'humain elle aussi.

Share/Bookmark

mardi 22 juin 2010

Chouette, un euro !



Aaah ben oui. Le docteur m'a dit : "Attention, c'est une reprise, vous n'avez pas bloggué depuis longtemps. Pour éviter tout claquage, allez-y doucement au début. Evitez les Choses Sérieuses, les Rouspétances et vitupérations. Préférez les Futilités, et ensuite allez-y crescendo."
Vous croyez qu'il me drague, avec ses surnoms italiens ?


 
Share/Bookmark

lundi 21 juin 2010

Tonton revient !

Avec deux ou trois trucs à raconter (voir ci-dessous). Mais pas ce soir : je ressors illico déambuler dans la Fête de la musique, peut-être pour la dernière fois à Montmartre.

Merci au Génie de m'avoir une fois de plus dépanné l'ordi, et à bientôt !



Share/Bookmark

lundi 14 juin 2010

Trouvez l'intrus




Share/Bookmark

Ralentissement

J'ai d'assez gros soucis d'ordi, et de planning. Donc il y aura beaucoup moins de billets ici cette semaine, voire au-delà. Je vous ai quand même préparé un dernier truc pour la route (voir ci-dessus). Juste des photos, rien d'écrit. Mais ça viendra. :)

Ah : et j'aurai plus difficilement accès à mes courriels, aussi.

Share/Bookmark

Bienvenue à Camille, nouveau membre du blog !

Voir titre.
Share/Bookmark

samedi 12 juin 2010

Cieux à Issy et ici


Ça fait plaisir à voir, un joli ciel en sortant de l'entraînement.

On se croirait en week-end à Rome, non ?

Ouh, y a du menaçant qui arrive de l'Est, quand même.

Bon, on verra bien à l'arrivée. Un petit coup de métro...


Mmmouais. Ça devrait tenir.

Quoique.
video

Share/Bookmark

vendredi 11 juin 2010

Cycle visqueux



1.
Parfois, on retrouve des dinosaures conservés dans le bitume. Ils sont restés englués dans une mare (de bitume) et hop : fossilisés. L'accident bête.

2.
Les oiseaux descendent des dinosaures.

3.
Ce pélican s'est englué dans du pétrole, substance proche du bitume (http://fr.wikipedia.org/wiki/Bitume).

4.
Mais cette fois, ce n'est pas un accident. C'est de la négligence. Et même pas de la négligence du pélican : celle d'une autre espèce. Les ancêtres de ce volatile ont déjà bien souffert du bitume et bing, des millions d'années après ça recommence.

5.
Les pélicans sont des animaux malchanceux. S'être fait chier à évoluer du lézard à l'oiseau pour finalement crever comme grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-grand-papy (et j'en laisse), c'est pas de bol.

5.
La vie d'un pélican, parfois c'est vraiment patrole.

6.
Boycottez BP.



Share/Bookmark

jeudi 10 juin 2010

Boycottons Harlequin !


Le "gros qui veut écraser le petit", c'est devenu un classique dans notre société, mais ce n'est pas une raison pour ne pas lutter. Donc SVP stoppez vos achats massifs de romans Harlequin (ne niez pas, vos armoires sont pleines), et faites tourner CE LIEN. Merci pour elles !






Share/Bookmark

mercredi 9 juin 2010

Berlue


Share/Bookmark

Les OGM, Tonton n'en veut pas.

"OGM: mesurons d'abord les risques

La Commission Européenne vient d'autoriser la culture d'OGM en Europe, ignorant les préoccupations des citoyens. Je viens de signer une pétition appelant à une recherche scientifique indépendante et à un moratoire sur le développement des OGM. Avec 1 million de signatures, nous avons la possibilité de présenter une proposition de loi à la Commission Européenne. Signez ci-dessous et allons jusqu'à 1 million:

http://www.greenpeace.fr/petition-ogm-europe

Merci!"
Share/Bookmark

mardi 8 juin 2010

Pause technique

Bonjour !

J'ai une nouvelle version d'Ubuntu (= Linux), et donc une nouvelle version de Krita (traitement d'images). Je vois qu'on n'y peut pas insérer de textes sur des photos. Donc jusqu'à solution de rechange, plus de photos ici. Nous nous excusons pour la gêne occasionnée.

Je m'abstiendrai de tout commentaire sur les "meilleures" nouvelles versions, qui en réalité font moins de choses que les anciennes. Mais je n'en pense pas moins.
Share/Bookmark

lundi 7 juin 2010

Mystère mortuaire

Voici un usage inhabituel du point d'exclamation, usage sur lequel mon dico de ponctuation reste muet.

Il semble que le point d'exclamation serve à indiquer qu'on ne connaît pas le nom de famille. Quelqu'un peut confirmer ou infirmer ? Compléter ?


Share/Bookmark

dimanche 6 juin 2010

Question du jour

Suzanne Lenglen...



Elle portait une culotte, ou pas ?

Share/Bookmark

jeudi 3 juin 2010

Suédois, suédois...



Mon oeil !






Share/Bookmark

mercredi 2 juin 2010

Positif alternatif

Voir en bas à droite de la photo.


... Bon allez, un petit supplément culturel : Roland Garros était un aviateur.


Share/Bookmark

mardi 1 juin 2010

Tontonien en diable

L'autre jour, j'ai dû passer une visite médicale. Brrrr !

Mais plutôt que de me laisser abattre par l'horreur ambiante (car qui pisse volontairement dans un gobelet, inversant ainsi les lois même de l'univers et de la mécanique des fluides ?), j'ai décidé de garder ma dignité et de réagir en restant Tonton : je me suis glissé dans un interstice. Ce pourrait être ça, le définition de mon activité. Laisser mes yeux voir le peu vu, et le montrer à d'autres.
Bref. L'accorte infirmière m'a permis de photographier la palette qui sert aux tests visuels. Car il y a de jolies citations dessus. La trouveriez-vous ailleurs sur le net, cette palette ?





Share/Bookmark
 
Mto La Grand Combe