mardi 30 mars 2010

Photo-mystère !

(Matin)

(Soir) Ce fut la folie : pas moins de trois personnes ont joué !


Proposition de Chonchon :
"Je dirais un filet, mais j'ai du mal à déterminer s'il est accroché à la verticale, ou suspendu au-dessus du vide, pour retenir ce qui pourrait tomber /être jeté plus bas. Et les formes qui semblent comme suspendues... ont justement été rattrapées par le filet"

Proposition de Soulex :
"Je dirais que c'est l'ombre projeter sur un mur d'un filet tendu au dessus d'une coure intérieure (contre les rats volants) sur lequel deux objets sont tombés (déformation du filet à l'endroit où les objets sont posés). Je n'arrive pas à déterminer la nature des "objets" dans le filet. "

Proposition de Bulle :
"Je ne suis pas très inspirée, mais comme je suis pour la survie des photos mystères, je joue!
L'ombre d'un envol de post-it dégoulinant de miel?
Plus terre à terre: des tâches de peinture grises sur un mur blanc lézardé.
Ouais, j'ai donné deux réponses, ch'ui éliminée?"

Réponse en images :


Chonchon : bravo pour avoir trouvé, dès potron-minet, l'idée du filet !
Soulex : y a rien à faire, t'es vraiment balèze.
Bulle : mention spéciale pour l'originalité. :)

Merci les amis ! Du coup, il n'est pas exclu que je fasse d'autres photos-mystères.
Share/Bookmark

dimanche 28 mars 2010

Calembours du soir


Tout à l'heure j'ai inventé une devinette eucharis-tennistique :

- C'est quoi, le contraire du Saint Graal ?
- La Coupe Davis.


Share/Bookmark

La classe !


Share/Bookmark

samedi 27 mars 2010

Tonton a bien du labeur.

Et par moments, il pète un peu les plombs.


video
Share/Bookmark

vendredi 26 mars 2010

Muggy du soir, traquenard

Oooooh lui, il a pris l'apéro !


Share/Bookmark

jeudi 25 mars 2010

Le muggy

C'est le smiley de ma mug.


Share/Bookmark

mercredi 24 mars 2010

Story of bottled water

Une video édifiante sur l'industrie de l'eau en bouteille. Vive l'eau du robinet !





Share/Bookmark

samedi 20 mars 2010

Ben merde, alors !



Share/Bookmark

vendredi 19 mars 2010

Entraînement nocturne

Hier, pas le temps d'aller à l'entraînement collectif. Je m'en suis fait un en solo, près de chez wam.

Clandestin, j'arrive par les arbres. Terre battue ou gazon ?


Gazon.


Tiens, je me ferais bien la coupole...
Après ça je n'ai pas pu prendre d'autres photos : terrain trop pentu pour poser un trépied. :)



  
Share/Bookmark

jeudi 18 mars 2010

Sauver l'hôpital public

Merci à Chonchon pour le LIEN. Tonton a signé.



Share/Bookmark

Go, Ninja Truffles!


Share/Bookmark

mercredi 17 mars 2010

Waouh, les shoes ! :)



Share/Bookmark

mardi 16 mars 2010

On nous ment, on nous spollue.

Dimanche, j'ai un peu déambulé dans la cour de l'école où je vote.

Ils ont l'air doués pour colorer la grisaille, les bougres.

J'ai voté comme eux. :)

Share/Bookmark

lundi 15 mars 2010

Humour noir


Share/Bookmark

dimanche 14 mars 2010

Ciels

C'était mercredi soir, en allant au dessin. Du coup j'avais fait le plein de couleurs avant même d'arriver à l'atelier.



Share/Bookmark

mercredi 10 mars 2010

Vivant ! Il est vivant !


Share/Bookmark

samedi 6 mars 2010

Les boules

Après une belle soirée près de Nîmes (merci, mes hôtes !), je sombre dans le sommeil et me réveille un clin d'œil après, fin prêt pour une autre journée ensoleillée. Un petit déjeuner littéraire plus tard, je reprends la route.

C'est pas beautiful, ce lointain sommet enneigé ?

Je me dirige du côté de chez Baldo, ce héros au sourire si doux. Sa douce et tendre est là aussi, qui tolère gracieusement nos enfantillages. En parlant de ça, je décide d'accorder à Baldo sa raclée à la pétanque, puisqu'il la demande gentiment.

Tout se passe bien. Tonton n'a rien perdu de son incroyable dextérité.


C'est injuste pour les autres, mais Darwin l'a voulu ainsi. Je n'y peux rien.

Seulement voilà : jusqu'ici, Baldo jouait avec son bras en écharpe. Car il fait un peu frais.

Il décide que ça commence à bien faire.
Regardez-moi cette carrure imposante, ce pas décidé. L'incertitude commence à me tarauder... Il ne va quand même pas...

Oh putain.

Je n'ai plus pris de photo après ça, car les larmes m'empêchaient de bien y voir. C'était de mieux en mieux. Si je ne le savais pas d'une moralité irréprochable, je dirais qu'il a truqué le terrain, ou drogué mes Curly. Mais non.

Tonton : une partie gagnée.
Baldo : deux. D'affilée.

Puisque c'est comme ça, je rentre chez la Reine Mère.


 
Share/Bookmark

vendredi 5 mars 2010

Tonton à la plage

Allez hop : aussitôt arrivé à la montagne, aussitôt reparti. Aujourd'hui, Tonton va à la mer. Je monte dans la Tontonmobile, et roule ma poule ! Sex and drugs and rockn' roll, ta na-na na-na naaaaa !

Plus je descends vers le Sud, plus j'enlève le chauffage. A la fin, je dois ouvrir la fenêtre. J'aime ce retour à des conditions de vie normales. Je kiffe comme un gros kiffeur.
... Oh, bien sûr, j'ouvre la portière au dernier moment pour que le gentil motard l'évite et aille se planter dans le platane (d'où leur nom), mais c'est sans haine, par automatisme. Rien ne peut gâcher ma bonne humeur.

Et voilà. Respirez.

C'est une plage de l'Hérault. Il y en a des avec sable fin, aussi, mais celle-ci est plus sauvage. Y a des loups.

Vivement mon nouveau jouet, que je puisse faire de la belle macro. Mais j'aime bien celle-ci quand même, car elle scintille un peu.


Celle-ci me fait penser aux pontons de Venise. Je pense souvent à Venise, ces derniers temps.

Ah, au fait : on est en plein domaine de Coquillage sur la Plage, blog inactif mais au gros potentiel. ;)

Il est temps de partir vers d'autres amis. Au passage, je m'arrête photographier des autochtones.
Ici, au printemps, ce sont surtout eux qui reviennent. C'est plus la classe, bien que j'avoue être fan du chant des hirondelles.

Pub pour un site qui a l'air bien : Tour du Valat

Bout de savoir : les jeunes flamants sont appelés... flamignons. :)

Autre bout (et après j'arrête, sinon c'est trop de bonheur d'un coup) :
- hiberner : dormir tout l'hiver.
- hiverner : passer l'hiver quelque part. Pas pour hiberner, hein. Sinon, autant rester sur place.
Share/Bookmark

jeudi 4 mars 2010

Parfois, quand je retourne dans telle ou telle partie de ma contrée, je me fais l'effet de Frodo rentrant à la Comté.

Heureusement, il reste des coins intacts. :)

Ici, c'est un pays à charbon. S'il n'y avait les arbres, on pourrait se croire en Mordor.

Ça y est, j'ai trouvé l'Arbre originel !
... Putaing, il est gros.

Tiens : un arbre inscrit à Facebook.




Je crois qu'il y a eu un petit malentendu.





Elle est loin, la prospérité liée au charbon.   :(

Seuls les pins ont prospéré durablement. Ils avaient été importés et plantés pour leurs racines profondes, qui soutenaient les galeries.



Les critiques littéraires sont décidément sévères, dans le secteur.


C'est pas que ça me gêne, de marcher dans la boue...

Mais me faire piéger par une zone apparemment stable, ça me vexe.

Exlusivité : l'école ou Tonton a lu son premier roman de SF, donné son premier gnon, fait sauter sa première crêpe.

Share/Bookmark

mercredi 3 mars 2010

Désenclavez vos claviers

J'ai l'air de tout contrôler, comme ça.
Mais en réalité, en dessous, je suis en miettes.
:)
Share/Bookmark

Vive l'eau filtrée !


Share/Bookmark
 
Mto La Grand Combe